Publié le : 25 mai 2020

 

Qu’est-ce qu’une stratégie de mots clefs ?

La stratégie de mots clefs est en général négligée. C’est une erreur! En effet, c’est le travail de fond qui vous permet ensuite d’émerger dans le monde du digital, pour améliorer votre référencement naturel, pour la production de vos contenus, pour l’optimisation globale de toute votre stratégie de digital Marketing.

Vous trouverez dans cet article une méthode pour bien faire cet exercice. Je vous invite toutefois à faire appel un spécialiste du référencement qui possède des outils puissants pour vous y aider.

Quand quelqu’un se rend sur le web, il fait une requête en général dans un moteur de recherche (le plus souvent dans Google). L’algorithme de Google (ou celui des media sociaux) décide en fonction de la requête que vous avez faite quels sont les sites(pages de site) qui sont les plus cohérents pour vous apporter la meilleure réponse.

L’algorithme est aujourd’hui très complexe mais se repose au fond (mais pas uniquement) sur une analyse sémantique de votre requête comparée à la page qui sera présentée comme réponse à cette demande. En conséquence, il faut aider Google à comprendre à quelles requêtes doit répondre votre site pour que vous attiriez le meilleur trafic possible sur votre site.

Par exemple le mot « peine » peut avoir plusieurs sens : une peine de prison ou avoir de la peine. Google saura identifier quel est le sens de votre requête et quelle page vous présenter en fonction  :

  • des mots que vous avez employés dans votre requête et associés au mot « peine »dans Google.
  • du sujet qu’aborde le site sur lequel il va vous envoyer : un site qui parle de tristesse ou un site qui parle de droit pénal…

Pour ça, il faut réaliser une stratégie de mots clef qui consiste à définir le champ sémantique de votre site Internet qui est le plus susceptible de vous apporter un trafic de qualité pour réaliser vos objectifs.

 

Quelles sont les 4 phases d’une stratégie de mots clefs ?

1 – Définissez bien vos objectifs

A quoi sert votre site Internet? S’il ne sert que de plaquette à des gens qui vous connaissent déjà, se positionner sur votre nom et votre marque va suffire. Si vous ouvrez un site e-commerce, il va certainement falloir vous positionner sur les noms et marques de vos produits, voire sur les références de chacun des produits. Si vous voulez chercher des contacts de prospects, il va falloir identifier les requêtes de vos prospects. A chaque objectif va correspondre un champ sémantique adapté à la réalisation de vos objectifs.

2 – Définissez les requêtes que vos cibles vont faire

Commencez par du bon sens. Posez-vous la question des requêtes que vos clients vont effectuer pour arriver jusqu’à vous ? Si vous installez des pompes à chaleur, vos prospects vont peut-être chercher dans Google « pompe à chaleur » ou « installateur pompe à chaleur » ou « chauffage écologique » ou encore « aides fiscales énergie ».

Établissez la liste des mots clefs de requêtes qui correspondent à votre activité , organisez les par thématiques, portez tout ça par écrit. Vous aurez déjà une idée plus précise d’un champ sémantique pour votre stratégie de mots clefs.

Choisissez des requêtes d’au moins 2 mots ou plus parce que les requêtes d’un mot sont presque toujours trop généralistes pour apporter un trafic de qualité.

« peine de prison » ou « peine de coeur » ?

Par exemple pour un coiffeur pour Hommes à Paris dans le Marais :

Suite à une réunion interne vous auriez pu déterminer que les mots clés ci-dessous sont ceux que taperaient vos clients cibles:

  • « Coiffeur Homme »
  • « Barber shop Paris »
  • « Coiffeur homme Paris 4 »
  • « Coiffeur Marais »
  • « Coupe de cheveu Homme »
  • « Entretien barbe hommes »
  • etc…

3 – Validez que vos mots clefs sont bien stratégiques

Google nous permet de savoir quelles sont les requêtes les plus recherchées dans le moteur de recherche. Nous comparons donc la liste des requêtes que nous avons initialement définies aux requêtes réellement faites par les internautes. Il se peut que le public utilise des mots différents des nôtres pour arriver au même résultat. C’est en général le cas quand on emploie des mots très techniques inconnus du Grand public. Qui sait par exemple qu’une PAC est une Pompe à Chaleur dans le Grand Public ?

Nous établissons donc une nouvelle liste de mots clefs qui comprend les mots clefs sur lesquels nous avons décidé de nous positionner pour attirer la clientèle (les cibles) que nous avons décidé

Par exemple  :

« barber shop » est cherché 49500 fois dans Google par mois

« Barber » est recherché  18100 fois

« Coiffeur Homme » est recherché 90500 fois

« barber coiffeur » est recherché 390 fois par mois.

 

Analyse :

« Coiffeur homme » est la requête qui vous donnera plus de volume (90500 recherches)  mais « Barber Shop » vous apportera certainement une clientèle différente, plus jeune et moins traditionnelle.

« Barber » tout court manquera de volume avec seulement 18100 requêtes par mois . Enfin, on voit qu’il ne faudra pas essayer de se positionner entre les 2 (coiffeur homme et barber) puisque « barber coiffeur » n’est pas recherché du tout.

4 –  Validez dans Google que les mots que vous avez choisis correspondent bien au sens que vous lui donnez pour Google.

Le principe est assez simple : validez que vous trouvez des concurrents sur les requêtes que vous avez choisies. Si vous n’en trouvez aucun, il faudra vous inquiéter, la requête porte certainement un autre sens pour google et donc pour les personnes qui cherchent.

Dans l’exemple du coiffeur pour hommes dans le Marais, faites la requête « barbe homme » qui pourrait être une requête que l’on aurait choisie pour se positionner . Vous constaterez qu’il n’y a aucun coiffeur qui se positionne sur cette requête. Si aucun de vos concurrents ne se positionne sur cette requête, c’est probablement parce que cette expression n’apporte pas de trafic à des coiffeurs…

 5 –  Produisez des contenus

Une fois cette stratégie effectuée, vous lui donnerez une forme utilisable : Nous la représentons chez Biznet sous forme d’une ou plusieurs pyramides avec les mots les plus importants en haut et les mots les moins importants en bas.

C’est là que le travail commence! Vous devez désormais produire des contenus qui emploient ces mots clefs ou y font référence :

  • Des pages de site Internet
  • Des actualités
  • Des vidéos que vous optimiserez
  • Des images taguées avec ces mots clefs
  • Des posts de media sociaux sur ces sujets
  • Vos profils de media sociaux optimisés sur cette grille
  • etc…

Si vous êtes ambitieux, vous définirez un programme éditorial qui donnera de la visibilité à cette stratégie.

En conclusion : Produire une stratégie de mots clefs est fastidieux, demande de la concentration et des prises de décision. Il est difficile de faire comprendre aux personnes qui ne font pas du digital son importance dans l’efficacité finale.

Une fois réalisée, elle devrait être revalidée au bout de une ou plusieurs années en fonction de l’évolution de votre marché. Elle doit être la bible du digital Marketeur, la garantie d’un résultat efficace à long terme.